Il est bien agréable de courir en tenue estivale alors que nous sommes en automne, profitons-en ! … car bientôt il faudra songer à modifier nos habitudes :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A faire :

  • privilégier les vêtements légers et respirants qui facilitent les mouvements et l’évaporation de la sueur,
  • se découvrir/se recouvrir selon l’intensité de notre activité physique,
  • continuer à s’hydrater régulièrement (en quantité moindre certes).

A ne pas faire :

  • trop se couvrir dès les premiers frimas… car que porterez vous en hiver ?
  • éviter les textiles en coton qui emmagasine la transpiration,
  • porter des vêtements trop grands.

Sur le haut du corps, vous pouvez porter un vêtement à manches longues (à même la peau) avec une ouverture type « fermeture éclair » appelée communément « zip » afin de créer un « courant d’air » si besoin, y ajouter une veste coupe vent sans manches si des bourrasques sont d’actualité.

Pour le bas, afin d’optimiser vos mouvements et sensations, optez pour un vêtement souple type cuissard taillé au dessus du genou ou éventuellement un collant « 3/4 » permettant de garder au chaud les genoux sensibles.

Notre corps fonctionne comme une chaudière… laissons lui le temps de la mise en marche avant de produire la chaleur qui nous confortera dans l’idée que « le plus dur c’est de se mettre en route mais au final, éprouver la satisfaction d’avoir mis le nez dehors ».

L’activité physique en extérieur est à privilégier, et rien n’est-il plus plaisant qu’un décor chatoyant d’arbres aux couleurs automnales ? (+1 pour la motivation)