Un des meilleurs moyens de gagner du temps en ville c’est bien avec un vélo. Et pourquoi pas avec un vélo pliant ?

brompton_plieL’utilisation du vélo en milieu urbain souffre d’une mauvaise image à cause de préjugés ou inconvénients qui sont la crainte des accidents, le vol, les conditions climatiques, l’entretien et la transpiration. Pour les vélos pliants on ajoute le manque de solidité.

Personnellement j’ai fait le choix d’un vélo pliant car il a des avantages non négligeables:

  • Plus besoin de le stationner et donc plus de problèmes de vol ou de dégradations (au travail le mien est rangé dans un local au sec),
  • Il est possible d’emprunter les transports en commun,
  • Rentre facilement dans un coffre même dans celui des petites citadines (le mien ne le quitte que pour aller au travail),
  • Même plié il roule,

Le vélo c’est bon pour la santé

Pratiquer régulièrement le vélo peut vous aider à faire baisser votre taux de cholestérol ou de triglycérides, et parfois même votre tension artérielle. Une heure de vélo avec une fréquence cardiaque inférieur à 65% de votre FCM (fréquence cardiaque maximale estimé avec le calcul suivant 220-age ) entraine une consommation de 400 kilocalories dont la moitié provient de graisses.Le vélo a l’avantage d’être un sport porté évitant certains traumatismes (pas le mal au derrière) comme ceux rencontrés lors de la course à pied.

Le vélo pliant dans les transports en commun

Parfois il peut être intéressant d’intégrer dans votre parcours une partie empruntant les transports en commun. Par exemple de votre domicile jusqu’à la bouche de métro ou gare la plus proche puis finir le trajet jusqu’à votre lieu de travail.

Il est bon de savoir que dans les trains comme dans tous les transports en commun, le vélo pliant est parfois accepté à condition qu’il soit plié, parfois respecte une taille maxi, ou soit emballé dans une housse :

  • La SNCF accepte les vélos pliants dans tous les trains, sous réserve qu’il ait une taille maxi de 120x90x60 cm une fois plié et qu’il soit placé dans une housse au sein de l’espace bagages,
  • En Suisse, plié dans sa housse, votre pliant se transporte gratuitement dans la plupart des transports publics (Car Postaux, trains CFF, RegionAlps, TPG, ….).

Plus d’infos sur fubicy.org

Choisir son vélo pliant

Si vous utilisez votre vélo pliant au quotidien, privilégiez un vélo facile à plier mais solide. Au moment de l’achat faites plusieurs tests de pliage et dépliage !

Privilégiez les modèles qui, une fois plié, peuvent encore rouler avec les roues mêmes voir avec un système de roulettes fixées au porte-bagages.

Choisissez un vélo équipé de roues suffisamment grandes pour bien circuler : les 16 voir 20 pouces de diamètre représentent un bon compromis.

Des modèles à Assistance Électrique

Pour ceux qui ne veulent pas transpirer, il existe des modèles à Assistance Électrique comme les :

Parfois l’achat d’un vélo peut être aidé!

Certaines régions, voir villes, peuvent éventuellement vous aider à financer l’achat d’un vélo. Les montants sont variables mais en générale de l’ordre de 25% du prix d’achat avec des plafonds fixé entre 200 et 400€.  Le site e-citizen propose une liste des villes aidant à l’achat d’un vélo :  e-citizen.com

Et les accidents ?

En respectant le code de la route et les règles suivantes le risque d’accident est très limité :

  • Je vous déconseille de ne pas rouler trop près des voitures en stationnement : une portière peut s’ouvrir inopinément,
  • Évitez de vous faufiler entre les files,
  • Préférez remonter une file de voitures par la gauche que par la droite car les automobilistes ne font pas attention à ce qui est à droite.
  • Signalez suffisamment tôt vos changements de direction en tendant votre bras du coté où vous allez tourner,
  • Dans les giratoires faites attention aux camions qui on tendance à serrer les trottoirs,
  • Aux feux rouges, tout le monde s’arrête, sauf si un panneau tourne à droite vous le permet (objet d’un prochain article),
  • Porter des habits avec des bandes réfléchissantes,
  • De nuit et les jours de pluie utilisez des lumières suffisamment puissantes et étanches,
  • Privilégiez les pistes cyclables même si parfois le trajet est plus long. Renseignez vous avant.

Pour info : en plus de deux ans je n’ai fait qu’une seule chute et de ma faute : haute vitesse sous une pluie torrentielle ça ne pardonne pas.

Sous la pluie il suffit d’être bien équipé

Parfois les conditions climatiques peuvent vous décourager de prendre votre vélo mais bien protégé ça passe : Se protéger de la pluie et du froid à vélo

velo-pliant-electrique

Alors vous attendez quoi pour vous y mettre… plus d’excuses !

Nota : j’utilise un hoptown de decath depuis plus de 2 ans pour un total de 9000 km parcourus avec aucune crevaison au tableau. Ce qui fait : 9000/100*6*1.3=720€  (1.3€/l) auquel je peux ajouter un entretien et un train de pneu. Un peu plus de 1000€ économisé ! Le prix de 2 hoptown 5 plus un équipement pluie. 🙂