S’il y a bien un truc qui irrite en vélo, c’est bien les crevaisons, voici quelques conseils pour que cela ne revienne trop souvent !

conseils-eviter-crevaison

Les conseils :

Ces conseils sont valables pour tous les genres de vélo, du course au VTT en passant par le vélo des enfants ou celui que vous utiliser au quotidien :

  1. Acheter des pneus de qualités: Le pneu est l’élément qui est en contact avec tout ce qui pourrait entraîner une crevaison. Si vous utilisez des pneus premier prix alors achetez tout ce qu’il faut pour réparer avec.Il existe sur le marché des pneus possédant des technologies vous protégeant des crevaisons. 02_5_reifencut-b4d46194En général les constructeurs ajoutent sous la bande de roulement une couche à la fois souple et résistante aux perforations. Pour les vélos de course et randonneurs, il existe des pneus à bande de roulement renforcée, à peine plus lourd qu’un pneu classique et dont l’efficacité est reconnue.  Parmi les marques les plus en pointe dans ce domaine on peut noter schwalbe avec sa gamme de pneu increvable marathon couvrant une large gamme d’utilisation. Mais comme vous pouvez le voir ci-dessous la couche anti-perforation se limite à la bande de roulement, et ne peut donc rien contre les perforations latérales (épines) ou les crevaisons par pincement.

    Une autre solution est d’ajouter d’une bande anti-crevaison à l’intérieur du pneu mais cela est plus difficile à monter et peu même déformer votre pneu surtout pour les sections fines comme sur les vélo de route.
  2. Utiliser des chambre à air auto-réparante, voir un gel anti-crevaison: Vous pouvez compléter par des chambres à air auto-réparante voir un gel ajouté à vos chambres à air actuelles. Ce gel anti-crevaison va limiter le risque de crevaison par perforation en comblant le trou dès sa formation.
    [youtube r1KXM2q1OSI]
  3. Avoir une bonne pression de gonflage: Pour éviter les pincements lors de franchissement d’obstacles vous devez de temps en temps contrôler la pression de vos pneus surtout lors des changements importants de température. La pression doit être à peu près de 10% de votre poids, mais n’aller pas au delà de 8 bars car cela ne sert à rien et vous risquez d’endommager votre pneu voir votre jante. Par exemple quelqu’un pesant 65 kg pourra gonfler ses pneus à 6,5 bars. Achetez vous une bonne pompe à pied !
  4. De temps en temps vérifier vos pneus: Si vous trouvez un objet planté dans un de vos pneus il faut le retirer.Si vous observez des coupures et que vos voyez à cet endroit une petit boursouflure c’est qu’il faut changer ce pneu.
  5. Éviter si possible tous les obstacles ou objet perforant: Un bon cycliste doit anticiper toutes les situations pouvant constituer un danger à l’intégrité de ses pneus voir de ses roues comme les bris de verre, les trous ou nids de poule, les grilles d’égout, les bordures de trottoir et ainsi de suite….
  6. Contrôler que vos freins ne frottent pas contre vos pneus, si c’est le cas réglez les !
  7. Lors du remontage évitez de pincer vos chambres à air voir d’utiliser des objets inadaptés voir pointus en lieu et place de bon démontes pneu.

Voila en espérant que ces quelques conseils pourront vous éviter de nombreuses crevaisons lors de vos prochaines sorties. Si vous aussi d’autres astuces, n’hésitez pas à m’en faire part.

Voici quelques liens vers des produit disponible sur Amazon :